logo
Azzana est un cabinet de conseil spécialisé dans les domaines de la trésorerie d’entreprise, du cash management et des paiements.
31 rue d'Amsterdam 75008 PARIS
France : +33 (0) 1 44 65 33 84
Belgium : +32 (0) 2 673 64 30
Singapour : +33 (0) 1 44 65 33 84
Mail : info@azzana.net
Linkedin

SEPAmail DIAMOND : une réponse pour lutter contre la fraude en ordre de marche ?

SEPAmail DIAMOND : une réponse pour lutter contre la fraude en ordre de marche ?

Au travers de son application DIAMOND (Direct Identity control for Account Management ON Demand), SEPAmail.eu permettra le contrôle et la vérification des IBANs sur l’ensemble du territoire français. Les six banques adhérentes (BNPP, Société Générale, La Banque Postale, CMC-CIC, BPCE, Crédit Agricole) proposeront à leurs clients entreprise une offre de vérification des coordonnées bancaires courant Juin 2017.

Comment marche SEPAmail DIAMOND ?

Demain, à un instant T n’importe quelle entreprise ayant une activité BtoC ou BtoB pourra demander à sa banque de vérifier les coordonnées bancaires d’un de ses clients particulier ou entreprise avant d’effectuer un règlement. Ainsi, pour les comptes « particuliers » c’est l’IBAN, Nom de famille, le Prénom et la date de naissance qui seront soumis à vérification alors que pour les comptes « entreprises », c’est le couple SIREN/IBAN qui sera vérifié en premier lieu puis le SIRET et le N° de TVA intracommunautaire. Les demandes de vérification pourront se faire de manière unitaire ou par transmission d’un fichier XML via les canaux traditionnels (EBICS T/TS, SWIFT, Web Banking…).

En retour, les banques fourniront une réponse de type Vrai/Faux avec une scoring de 0 à 400 pour les IBANs des particuliers et une réponse de type Vrai/Faux pour les comptes « entreprises ». La réponse sera fournie par les banques en moins de 5 min dans le cas d’une demande unitaire et en maximum 24h lors d’une demande en masse, c’est-à-dire à partir de plusieurs centaines de demandes de vérification. L’ensemble des banques s’est accordé sur le format de fichier à fournir en restitution.

Où en est le marché ?

Actuellement, l’offre n’est disponible que dans certaines banques. Celles-ci permettent uniquement de vérifier les coordonnées bancaires d’une entreprise ou d’un particulier ayant un compte dans la même banque que le donneur d’ordre. Plusieurs pilotes sont en cours afin de tester les deux modes de vérification disponibles : unitaire et masse.
Côté éditeurs, plusieurs se sont d’ores et déjà penchés sur le sujet, comme Kyriba ou Aleria Software, et d’autres l’ont intégré dans leur roadmap des fonctionnalités à venir.

Un service accessible et révolutionnaire ?

La tarification sera évidemment propre à vos partenaires bancaires mais nous avons constaté des tarifs de quelques dizaines de centimes par demande de vérification unitaire. Ce qui rend le service accessible. Néanmoins, nous avons noté que la responsabilité en cas de fraude après une demande DIAMOND reste chez l’émetteur, alors que les entreprises auraient aimé une prise de responsabilité par les banques.

Vous souhaitez en savoir plus ? Entrez simplement votre e-mail ci-dessous: