logo
Azzana est un cabinet de conseil spécialisé dans les domaines de la trésorerie d’entreprise, du cash management et des paiements.
31 rue d'Amsterdam 75008 PARIS
France : +33 (0) 1 44 65 33 84
Belgium : +32 (0) 2 673 64 30
Singapour : +33 (0) 1 44 65 33 84
Mail : info@azzana.net
Linkedin

L’agrégation de compte pour les entreprises : un intérêt au-delà des TPE ?

L’agrégation de compte pour les entreprises : un intérêt au-delà des TPE ?

Si le service d’agrégation de compte a déjà trouvé sa clientèle chez les particuliers, soit plus d’un million d’utilisateurs recensés pour Bankin ou Linxo, la question de l’adoption par les entreprises reste ouverte. Ici, nous ne nous intéressons pas à une clientèle « pro » ou TPE, mais bien aux PME, ETI et grands groupes. Quel est donc l’intérêt d’un tel service pour une entreprise internationale, multi bancarisée ?

Petit rappel sur l’agrégation de compte

Dès 2018, la DSP2 permettra à un acteur intermédiaire, surnommé « agrégateur de comptes », d’interroger toute banque située dans l’un des 33 pays couverts par la DSP2 en lieu et place du titulaire de ce compte et de récupérer pour ce titulaire les relevés de compte correspondants. L’agrégateur permet au client final d’avoir, en un endroit donné, une vue d’ensemble de ses comptes dans les pays concernés.

Cela vous rappelle quelque chose ?

La plupart des entreprises ont déjà mis en place un système qui leur permet de connaître la position de leur cash de façon journalière pour mieux gérer leur trésorerie. Que cela soit via des remontées manuelles (web banking,…) ou un système automatisé (connectivité bancaire de type EBICS ou SWIFT et récupération de MT940). Ces informations sur les comptes sont traditionnellement agrégées dans un outil de gestion. Via un TMS (Treasury Management System) ou un ERP (Enterprise Ressource Planning).

Si vous ne disposez d’une vision quotidiennement et consolidée du solde de tous vos comptes en Europe; alors il est certain que les offres émergentes d’agrégation pour entreprises peuvent vous intéresser. L’agrégation de compte peut s’avérée également bénéfique pour tous ceux qui ont vécu la complexité d’un projet de déploiement SWIFT.  Ce type de projet déployé sur plusieurs banques nécessite des contrats bilatéraux,  de réaliser les échanges de clés, de faire des tests et d’intégrer des formats différents (versions de MT940,…)… Ainsi, la promesse de l’agrégateur est alléchante : une seule contrepartie à qui se connecter et un seul format pour tous vos comptes et banques en Europe.

Simple mais…

Si la simplicité technique est intéressante, il faut s’intéresser à d’autres aspects comme la confidentialité des données. Aujourdhui, des acteurs comme Bankin ou Linxo monétisent les informations concernant leurs utilisateurs. C’est à dire qu’ils proposent à des sociétés tierces de faire de la publicité ciblée, en proposant par exemple une offre de crédit juste avant un découvert. Cette pratique de « retargetting » est à l’heure actuelle inacceptable pour la plupart des entreprises.

En outre, un autre point important : la sécurité. Si aujourd’hui des particuliers confient leurs identifiants bancaires à des sociétés tierces faisant du screen-scraping; il paraît évident que d’autres moyens d’identification devront être trouvés pour séduire une clientèle entreprise. Mais l’ exigence d’une authentification forte prônée par la DSP2 devrait résoudre ce problème. En conclusion, les services d’agrégation peuvent être intéressants pour les trésoriers d’entreprise. Mais à condition d’utiliser un agrégateur de confiance… certains éditeurs de TMS se penchent déjà sur la question, mais ils ne sont pas les seuls; plusieurs banques ont également anticipé le mouvement et travaillent à une offre d’agrégation de comptes à destination des entreprises..

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à remplir votre mail ci-après :